Extrait du petit prince

Publié le par lizaine

Cliquer pour agrandir

Les grandes personnes ne comprennent jamais rien toutes seules, et c’est fatigant, pour les enfants, de toujours et toujours leur donner des explications. […] Quand j’en rencontrais une qui me paraissait un peu lucide, je faisais l’expérience sur elle de mon dessin n°1 que j’ai toujours conservé. Je voulais savoir si elle était vraiment compréhensive. Mais toujours elle me répondait : " C’est un chapeau. " Alors je ne lui parlais ni de serpents boas, ni de forêts vierges, ni d’étoiles. Je me mettais à sa portée. Je lui parlais de bridge, de golf, de politique et de cravates. Et la grande personne était bien contente de connaître un homme aussi raisonnable.

 

Antoine de Saint-Exupéry,  Le petit prince

Commenter cet article

Jean-Youri 02/05/2006 01:43

Si vous dites aux grandes personnes : "J'ai vu une belle maison en briques roses, avec des géraniums aux fenêtres et des colombes sur le toit...", elles ne parviennent pas à s'imaginer cette maison. Il faut leur dire :"J'ai vu une maison de cent mille francs." Alors elles s'écrient : "Comme c'est joli !"
Le Petit Prince nous apprend beaucoup sur la façon de voir le monde.
 

Jean-Youri 01/05/2006 13:28

Si vous dites aux grandes personnes : "J'ai vu une belle maison en briques roses, avec des géraniums aux fenêtres et des colombes sur le toit...", elles ne parviennent pas à s'imaginer cette maison. Il faut leur dire :"J'ai vu une maison de cent mille francs." Alors elles s'écrient : "Comme c'est joli !"
Le Petit Prince nous apprend beaucoup sur la façon de voir le monde.